Luttes sociales

Crise sanitaire : appel à la grève pour la rentrée à La Réunion

La FSU dénonce le manque de moyens et demande un report de la rentrée

Témoignages.re / 9 août 2021

La rentrée scolaire est prévue le 16 août à La Réunion. La FSU a déposé un préavis de grève pour la semaine de la rentrée afin de demander des moyens supplémentaires pour assurer la sécurité sanitaire dans les écoles. Le syndicat revendique également un report de la rentrée.

JPEG - 118.4 ko

« Au vu du contexte sanitaire actuel et du peu de considération pour les personnels travaillant dans les établissements scolaires depuis le début de la crise sanitaire, la FSU Réunion a décidé de déposer un préavis de grève pour la semaine de la rentrée (du 16 au 21 août) afin de couvrir l’ensemble des personnels qui rencontreraient des situations où leur protection sanitaire ne serait pas assurée », annonce la FSU Réunion. Le syndicat a adressé son préavis au Rectorat, au préfet ainsi qu’aux présidents de la Région et du Département.

« Cette grève a pour motif le manque de moyens humains et matériels face au risque sanitaire qu’engendre la circulation du Covid-19 et particulièrement de son variant Delta sur notre île. Plus précisément, notre fédération demande :
• Des recrutements d’enseignants et enseignantes, d’assistants et assistantes d’éducation, d’infirmiers et infirmières, de personnels administratifs, ouvriers et techniciens pour répondre à l’augmentation d’activité engendrée par la crise sanitaire.
• Des moyens matériels de protection individuelle et collective pour l’ensemble des personnels : masques (chirurgicaux ou FFP2), savon et/ou gel hydroalcoolique, capteur de CO2,…afin de permettre le respect des gestes barrières et la sécurité de toutes et tous, personnels comme élèves.
• Des moyens conséquents pour la vaccination de toutes et tous plutôt que des mesures répressives et/ou excluantes pour celles et ceux qui ne sont pas encore vacciné-e-s.
• Le report de la rentrée des élèves pour permettre l’organisation effective de la sécurisation sanitaire ».

« Au vu des délais, nous craignons que les autorités concernés ne prennent pas la mesure du travail à effectuer pour assurer la mise en sécurité sanitaire et l’organisation de la rentrée scolaire en plus des éléments liés à la campagne de vaccination que les autorités sanitaires et académiques sont en train de mettre en œuvre, sans consultation des organisations syndicales représentatives des personnels à ce jour », précise la FSU-Réunion.