Luttes sociales

Des non reconductions de contrats inexplicables

Station service Tamoil

Cinthia Fontaine / 30 octobre 2009

4ème gérant de station service à subir le non-renouvellement de mon contrat de location-gérance de la chaine du pétrolier Tamoil, Jérémie Vingadassalom et monter au créneau ce matin conjointement au syndicat des gérants de station avec la présence de son président Gérard Lebon.

« Je suis gérant de la station Tamoil de Plateau Caillou depuis le 31 octobre 2006, suite au départ de l’ancien locataire gérant qui pensait ne plus pouvoir exercer son activité après l’ouverture de la route des Tamarins » explique Jérémie Vingadassalom. « Personnellement, j’ai décidé de tenter le coup, c’était aussi pour moi l’occasion d’entrer dans cette profession. Malgré une baisse du litrage dû aux travaux engendrés par la route des Tamarins, j’ai pu tenir mes engagements. J’ai toujours payé mes loyers et mes factures. Par la suite, au mois de mai, j’ai signé un contrat de 18 mois. A la fin de cette période, la direction de Tamoil m’a proposé un contrat de 6 mois avec tacite reconduction de 6 mois. On m’a donné comme raison le fait que Tamoil ne savaient pas encore s’ils allaient garder la station et qu’il manquait de visibilité sur le litrage. Aujourd’hui malgré l’augmentation du litrage suite à l’ouverture de la route des Tamarins, Tamoil ma annoncé il ya deux mois qu’ils ne renouvelleront pas mon contrat de location gérance. Aucune motivation pour cette décision ne m’a été donnée, ils disent ne pas avoir à en donner comme réponse à mes questions. Je ne comprends pas cette décision, Tamoil a décidé de garder la station et de nommer un nouveau gérant ».
Ce sera donc le quatrième gérant à être ainsi licencié sans raison, mais bizarrement les quatre étaient syndiqués. Gérard Lebon, président syndicat des gérants de station avoue lui aussi ne pas comprendre cette décision. Pour l’instant, aucune discussion n’a été possible avec la direction de Tamoil.

CF