Luttes sociales

Didier Robert et René-Paul Victoria conduisent les Réunionnais à la misère

Vote solennel de la réforme des retraites

Céline Tabou / 28 octobre 2010

Après le Sénat, mardi 26 octobre, l’Assemblée nationale a entériné, hier, la réforme des retraites, repoussant de 60 à 62 ans l’âge légal de départ à la retraite et de 65 à 67 ans, pour la retraite à taux plein.

À 336 voix pour et 233 contre, la réforme des retraites a été votée par l’Assemblée nationale. Dans un long discours, Jean Leonetti, président UMP à l’Assemblée nationale, n’a pas hésité a déclaré « cette réforme n’est ni de droite, ni de gauche. (...) Il s’agit d’un système de solidarité, issu de 1945 ». L’élu de la majorité a décidé de condamner les Français à travailler plus longtemps, pour une retraite moindre.
De son côté, le président du MoDem, François Bayrou, a décidé de voter contre la réforme des retraites, parce qu’elle comporte, selon lui, « des injustices insupportables et une méthode qui a divisé les Français », a annoncé l’Agence France Presse.
Les syndicats ont annoncé, « vote ou pas », ils continueront à descendre dans la rue pour dénoncer un gouvernement inflexible, et anti-démocratique. La pression persistera, les syndicats des transports, de l’énergie, de la fonction publique, les étudiants et les lycéens ont décidé de se réunir aujourd’hui pour une grande mobilisation visant à faire retirer la réforme votée par le Parlement.

Céline Tabou