Luttes sociales

Education nationale : appel à la mobilisation le 15 février

Face à la réforme du bac et à la menace d’une sélection à l’entrée à l’Université

Témoignages.re / 13 février 2018

Après la mobilisation du 6 février dernier, l’Intersyndicale continue la lutte contre les changements annoncés par le gouvernement dans l’organisation du bac et l’entrée à l’Université. Un appel au rassemblement devant le Rectorat est lancé. Voici le communiqué de l’Intersyndicale à ce sujet :

JPEG - 87.3 ko

« Lors de la mobilisation du 6 février à Saint-Denis, l’intersyndicale a été reçue par M. le Recteur, M. le Président de l’Université ainsi que M. le Vice-Président en charge de la formation et de la vie universitaire.

Nous tenions, à l’époque, à faire part de nos inquiétudes et nous étions à la recherche de l’ensemble des éléments concrets. Force est de constater que cet échange, n’a pas permis d’obtenir des réponses claires et assumées des différents interlocuteurs au sujet des réformes en cours, notamment de Parcoursup et de la sélection à l’Université. 
Nous n’avons malheureusement pas obtenu de réponse sur l’allongement de la durée d’étude sans droit à bourse supplémentaire. Nous estimons qu’il n’est pas concevable de refuser à un jeune une inscription dans la filière de son choix. Nous opposons à l’instauration des modalités d’appréciations des candidatures fondées sur les études antérieures qui ne permettent plus aux jeunes de décider de leur filière et in fine de leur avenir. Nous sommes également soucieux de la situation des étudiants qui recevront la réponse « en attente » et qui seront tributaires des désistements pour pouvoir étudier.

Nous avons accueilli favorablement l’annonce de M. le Président de l’Université ce jour, lundi 12 février, concernant le report du vote du règlement d’admission lié à Parcoursup et initialement programmé le 20 février à l’Université de La Réunion. Nous attendons avec impatience l’instauration des séances de travail en lien avec l’étude de ce règlement et le paramétrage de Parcoursup pour aboutir, nous l’espérons, à un réel consensus.

Nous appelons l’ensemble de la communauté (enseignants, enseignants chercheurs, étudiants et lycéens) à maintenir la mobilisation jusqu’à l’aboutissement des séances de travail avec l’Université.

faculté des lettres une assemblée générale pour organiser la mobilisation le 15 février à 10H devant le Rectorat, jour où le Sénat doit se prononcer sur le texte national à Paris. »