Luttes sociales

Etudiants réunionnais bloqués en France : CREFOM appelle Région Réunion et Département à l’aide

Une aide financière urgente et la prise en charge du rapatriement de tous les étudiants réunionnais qui le souhaitent

Témoignages.re / 5 mai 2020

Dans une lettre adressée ce 5 mai à Didier Robert, président de la Région Réunion, et Cyrille Melchior, président du Conseil départemental, le CREFOM demande aux deux collectivités de venir en aide immédiatement aux étudiants réunionnais bloqués en France, tout d’abord en versant une aide d’urgence en complément des 200 euros promis par l’État, en payant le rapatriement de tous les étudiants réunionnais qui n’ont pas droit à un billet d’avion gratuit, et « en mobilisant les compagnies aériennes, en particulier la compagnie régionale Air Austral au regard de l’engagement de vos Collectivités dans cette société ».

JPEG - 50.2 ko
Le CREFOM demande à Didier Robert et à Cyrille Melchior de mobiliser Air Austral dans l’opération de rapatriement des étudiants réunionnais « au regard de l’engagement de vos Collectivités dans cette société ».

Messieurs les Présidents,
En appui à l’UERH (Union des Etudiants Réunionnais de l’Hexagone) concernant la situation des étudiant.es ultramarins bloqués sur l’Hexagone, le CREFOM, sous la signature de son président Daniel DALIN, avait adressé un courrier le 15 avril 2020 à Madame la Ministre des Outre-mers, en formulant deux demandes : Une aide financière exceptionnelle et le rapatriement des étudiant.es dans leur territoire d’origine, l’année universitaire étant terminée.

Dans son intervention au SENAT ce lundi 4 mai 2020, le Premier Ministre vient d’annoncer les deux mesures attendues depuis un moment du gouvernement à savoir, « une aide exceptionnelle de 200 € et l’organisation, après le déconfinement, du retour chez eux des étudiants ultramarins ».

Si le CREFOM ne peut que se féliciter de l’aboutissement de ces mesures, nous constatons que les modalités d’organisation restent à définir.

Suite à l’annonce du Premier Ministre, le CREFOM REUNION vous sollicite de toute urgence afin d’examiner également la situation des étudiant.es qui ne pourraient bénéficier de ces nouvelles mesures gouvernementales et des dispositifs traditionnels en vigueur (passeport mobilité par exemple). Notre organisation a été interpellée par plusieurs parents qui se retrouvent dans les plus grandes difficultés pour assurer l’aide financière et/ou le retour de leurs enfants dans leur île.

A cet effet, le CREFOM REUNION vous sollicite afin de tout mettre en œuvre pour accompagner les familles réunionnaises qui se trouvent dans un état de désesperance pour faire revenir leurs enfants à La Réunion et d’engager une concertation avec les services de l’Etat en mobilisant par exemple vos antennes parisiennes pour accompagner le dispositif de retour qui a commencé à se mettre en place (inscription sur la plate-forme ministérielle).

Le CREFOM REUNION sollicite l’intervention de vos Collectivités sur deux points complémentaires :
• Le versement d’une aide financière exceptionnelle à tous les étudiant.es réunionnais.es bloqués sur l’Hexagone, en complément de l’aide de 200 € promise par l’Etat,
• La prise en charge du rapatriement de tous nos étudiants.es qui le souhaitent en mobilisant les compagnies aériennes, en particulier la compagnie régionale Air Austral au regard de l’engagement de vos Collectivités dans cette société.
Vous avez eu l’occasion de démontrer votre sensibilité sur les différentes problématiques inhérentes à la situation de crise que nous traversons actuellement. Nous ne doutons pas que vous saurez prendre les dispositions afin de contribuer, aux côtés des services de l’Etat, à la prise en compte de nos enfants qui sont « hors dispositifs », en ne leur laissant pas à leur triste sort sur le territoire hexagonal.
Notre organisation reste à votre disposition pour tout complément d’information éventuel.
Veuillez agréer Messieurs les Présidents, l’expression de nos sentiments les plus dévoués.

Richel SACRI
Délégué Régional
CREFOM REUNION