Luttes sociales

I avans, mé lanteman !

Revendications du COSPAR

Témoignages.re / 14 mars 2009

La première avancée importante de la mobilisation concerne la baisse des prix des carburants et du gaz. Depuis mercredi 11 février, la bouteille de gaz coûte 17 euros au lieu de 20 euros, soit 3 euros de moins (-15%). Le litre de gazole est facturé à 93 centimes, soit 6 centimes de moins (-6%) et le litre de sans plomb à 1,20 euro, soit 4 centimes de moins (-3%). C’est une avancée majeure même si la baisse n’est pas à la hauteur des revendications du COSPAR. Par exemple pour la bouteille de gaz, c’est une baisse de 5 euros que réclamait le COSPAR et non de 3 euros.
Concernant les salaires, pour le moment, les discussions en sont arrivées à une augmentation de 150 euros pour les travailleurs ayant un emploi rémunéré en dessous de 1,4 SMIC. Mais sur les 150 euros, le patronat ne met que 50 euros, soit 2 euros par jour. Le reste, c’est l’argent du RSA. Autrement dit, le gouvernement va retarder l’application du RSA à La Réunion. Pendant ce temps, l’argent du RSA versé pour les Réunionnais sera détourné pour être donné aux entreprises. Que prévoit le projet d’accord pour les jeunes, les chômeurs, les retraités et les 52% de la population réunionnaise vivant en dessous du seuil de pauvreté ? Le COSPAR se bat également pour la baisse des prix à La Réunion car derrière la vie chère se cache des profits considérables.