Luttes sociales

Jean-Pierre Técher : « accélérer la prise de conscience »

1er mai : paroles de manifestants

Témoignages.re / 2 mai 2018

JPEG - 73.4 ko

La mobilisation est une nécessité. La situation est tellement grave qu’on ne peut rester chez soi. Elle se dégrade à vitesse grand V . La réalité, c’est qu’on n’a jamais vu un président s’attaquer à tout le monde comme ça. On ose nous dire qu’on réforme pour que cela aille mieux, alors que tout ira plus mal. Le peuple doit prendre conscience de la nécessité de la lutte.