Luttes sociales

L’impact de la diminution des emplois aidés

Des moyens en moins pour lutter contre le chômage

Témoignages.re / 25 octobre 2018

JPEG - 97.7 ko

Comme les autres associations, le CESAM est touché par la diminution drastique de l’implication de l’État dans les emplois aidés, et par la baisse des dotations. Cette structure de 40 salariés a dû s’imposer d’importantes restrictions. En effet, les PEC ne remplacent pas les emplois d’avenir. Ainsi, des salariés ont vu leur temps de travail passer de 35 heures par semaine à 10 heures sur des missions ponctuelles.

Ceci entraîne automatiquement une perte de revenu, et une diminution des moyens d’agir pour une association qui intervient surtout dans le péri-scolaire et l’extra-scolaire.
Or, ce genre de structure est en première ligne dans la lutte contre l’exclusion.