Luttes sociales

La lutte paie à Bourbon Bois : vers la nomination d’un administrateur judiciaire

Deuxième jour de grève

Manuel Marchal / 12 septembre 2018

Les travailleurs de Bourbon Bois ont accentué hier la mobilisation. Une délégation a été reçue à la sous-préfecture de Saint-Paul. A l’issue de la rencontre, les représentants syndicaux ont annoncé qu’un administrateur judiciaire sera nommé « dans les plus brefs délais ».

JPEG - 93.1 ko

Depuis lundi, les travailleurs de Bourbon Bois sont en grève pour dénoncer ce qu’ils estiment être un plan de faillite programmée de leur outil de travail. Avec la suppression de l’APL accession, la conjoncture a changé, mais l’Intersyndicale a obtenu un accord avec la Région dans lequel cette dernière se substitue à l’État pour le financement de 523 dossiers. 134 pourront être traités par Bourbon Bois, ce qui donne une activité garantie jusqu’à fin 2019.
Mais les demandes des salariés d’établir une feuille de route, et d’assemblée générale des actionnaires restent sans suite. Plus grave, un cabinet d’expertise mandaté par le Comité d’entreprise a découvert qu’une partie des profits générés par les salariés de Bourbon Bois sont transférés en dehors de La Réunion, dans d’autres filiales de GLV, l’actionnaire principal de Bourbon Bois.

C’est dans ce contexte que la direction de Bourbon Bois a tenté de faire passer un plan de licenciements visant à supprimer 44 des 62 emplois, autant dire la fin de cette société. Ce plan a été refusé par la DIECCTE.
Ce sont pour ces raisons que les travailleurs ont décidé de se mettre en grève illimitée depuis lundi, soutenus par la CFDT et l’UR974. Ils demandent une feuille de route, et le placement de l’entreprise en procédure de sauvegarde afin d’obtenir la nomination d’un administrateur judiciaire.

Hier, leur mobilisation a franchi une nouvelle étape. Ils ont en effet organisé une opération escargot en direction de la sous-préfecture de Saint-Paul. Les syndicats comptent en effet sur l’implication de l’État dans la résolution de la crise. Une grande partie de l’activité de Bourbon Bois repose sur des fonds publics servant à financer des opérations d’accession à la propriété.
Une délégation a été reçue par le sous-préfet. Au terme de la rencontre, les syndicalistes ont annoncé qu’ils ont obtenu qu’un administrateur judiciaire sera nommé « dans les plus brefs délais ». C’est une première avancée qui souligne que la lutte paie.

M.M.