Luttes sociales

La Réunion : Les étudiants toujours mobilisés

Grève à l’université

Témoignages.re / 18 février 2009

Les étudiants de Saint-Denis ont déclaré ce mardi 17 février qu’ils seront présents devant les grilles de l’Université du Moufia mercredi sans pouvoir affirmer s’ils bloqueront à nouveau l’entrée ou se contenteront d’un filtrage. Une assemblée générale est prévue ce mercredi 18 février à 10 heures à la faculté des lettres afin de préparer la mobilisation locale du 19 mars lancée à l’appel d’un mouvement de protestation national contre les réformes de l’université annoncées par le gouvernement.

« Notre objectif est d’amplifier la mobilisation du 19 mars », a indiqué ce mardi 17 février Gilles Leperlier, président de l’Union des Etudiants de France à la Réunion (Unef). La mobilisation des étudiants se poursuit donc malgré « quelques divergences » sur le type d’actions à retenir. « Certains étudiants voulaient continuer à bloquer l’université alors que d’autres sont pour un filtrage à l’entrée », a indiqué le président de l’Unef. Au final, un filtrage à l’entrée sera mis en place ce mercredi 18 février sauf « si les étudiants sont plus nombreux » car dans ce cas « ils bloqueront » à nouveau l’université déjà fermée aujourd’hui.

Mardi, les étudiants se sont réunis à deux reprises, dans la matinée, pour faire le bilan du barrage organisé dans la nuit et assurer la relève vers 7 heures. Le président de l’université Mohamed Rochdi est intervenu lors de leur deuxième assemblée générale organisée vers midi. Il doit rencontrer vendredi le directeur général de l’enseignement supérieur à Paris. Les enseignants et le personnel de l’Université s’étaient aussi retrouvés, eux aussi, dans la matinée pour une assemblée générale.

Pour les étudiants et le personnel de l’Université, le rendez-vous est pris le jeudi 19 février à 10 heures au jardin de l’état à Saint-Denis. Une opération escargot sera également mise en place ce jeudi-là dès 8 heures depuis le campus du Moufia.