Luttes sociales

« Le PCR appelle à la responsabilité, en période de crise aiguë »

Manifestations du 17 novembre : communiqué du Parti communiste réunionnais

Parti Communiste Réunionnais / 16 novembre 2018

Le PCR a publié hier un communiqué dans lequel il rappelle qu’il est disponible pour discuter sérieusement entre Réunionnais. « C’est la méthode responsable si l’on veut aller au-devant des mécontentements légitimes qui s’exprimeront de multiples façons ce 17 novembre. C’est la seule méthode pour redresser les coups partis et s’attaquer résolument aux contradictions de notre société ».

JPEG - 99.1 ko
Le PCR prône la responsabilité des Réunionnais dans la recherche de solutions à la crise.

Cela fait 60 ans que le PCR explique la faillite de la politique d’intégration. Malgré cette réalité, tous les gouvernements successifs ont appliqué des rustines. Ils ont cru qu’ils pouvaient repousser l’échéance fatale. Toutes les personnes qui se sont fait élire en s’attaquant au PCR et à ses projets ou bien en déformant ses positions ont fait l’étalage de leur incapacité à offrir une alternative globale.

Aujourd’hui, tous les indicateurs sociaux, économiques, environnementaux montrent que l’impasse est totale. Les manifestations sporadiques importées ou locales illustrent l’aggravation de la crise. Les visites ministérielles médiatisées à outrance exacerbent les frustrations. Le ras le bol gagnent toutes les couches sociales et peut exploser n’importe où et sans prévenir. Enfin, de plus en plus de gens se réfugient dans l’abstention lors des élections sans lendemain.

Il faut en finir avec le régime neo-colonial qui n’a que trop duré. Le PCR est disponible pour discuter sérieusement entre Réunionnais, sans exclure aucun acteur, pour élaborer la solution de sortie de crise. C’est la méthode responsable si l’on veut aller au-devant des mécontentements légitimes qui s’exprimeront de multiples façons ce 17 novembre. C’est la seule méthode pour redresser les coups partis et s’attaquer résolument aux contradictions de notre société.

Le PCR rappelle que l’augmentation des taxes sur les carburants décidées par la Région Réunion est l’élément qui a dynamisé le mouvement prévu le 17 novembre. C’est une perte de pouvoir d’achat. Elle s’inscrit dans un système qui impose la vie chère à la population. C’est pourquoi toutes les données doivent être mises sur la table afin d’aller vers la transparence dans la formation des prix. Sachant que le produit des taxes sur les carburants est destiné à alimenter un fonds d’investissement qui finance notamment le chantier de la route en mer, et considérant les incertitudes qui pèsent sur la réalisation dudit chantier, le PCR renouvelle sa demande d’une expertise technique et financière de la NRL, afin que les Réunionnais connaissent précisément les données du problème et puissent se prononcer en toute responsabilité sur les moyens possibles de sortir de l’impasse dans laquelle se situe ce projet.

Fait au Port, ce jeudi 15 novembre 2018
Le Bureau de presse