Luttes sociales

Lunette, frais dentaires et prothèses auditives remboursés à 100 % à La Réunion : 2 ans d’avance sur la France mais des conditions

Retour sur les annonces d’Annick Girardin, ministre de l’Outre-mer

Témoignages.re / 29 novembre 2018

Les annonces de la ministre des Outre-mer dévoilent quelques adaptations des mesures présentées par Emmanuel Macron lors de son discours du 13 juin dernier lors du Congrès de la Mutualité. Pour le reste à charge à 0 euro sur les lunettes, prothèses auditives et les frais dentaires, l’application au 1er janvier prochain anticipe une mesure générale devant être mise en œuvre en 2021. Mais toutes les lunettes et tous les frais dentaires ne sont pas concernés.

JPEG - 109.2 ko

Hier, Annick Girardin a annoncé qu’à La Réunion, les lunettes et les frais dentaires seront remboursés à 100 % le 1er janvier prochain. C’est l’application à La Réunion avec 2 ans d’avance sur la France d’un engagement pris par Emmanuel Macron lors de son discours devant le Congrès de la mutualité, le 13 juin dernier à Montpellier.
« Les Français, qui doivent aujourd’hui payer de leur poche 1700 euros pour s’équiper en prothèses auditives, 200 euros pour une couronne dentaire et 65 euros pour des lunettes, pourront désormais être intégralement remboursés », expliquait le président de la République qui indiquait vouloir aller vers un « reste à charge » de 0 euros, « cette réforme sera finalisée d’ici 2021 ».

Pas pour les verres progressifs

Selon l’accord avec les syndicats professionnels obtenus par RTL dans les jours qui ont précédé le discours du président de la République au Congrès de la mutualité, « dans l’optique, seule une sélection de 17 montures type différentes pour les adultes et 7 montures pour les enfants sont ainsi concernées. Ces lunettes pourront être renouvelées tous les deux ans à partir de 16 ans et tous les ans pour les enfants jusqu’à 15 ans. En cas de grosse perte de vue ou de maladie comme un glaucome, le renouvellement pourra être plus fréquent. Concernant les verres, il n’y aura pas de reste à charge pour les plus simples, les unifocaux. En revanche, les verres progressifs (soit 40% des verres vendus en France) sont exclus du panier.

45% des prothèses dentaires concernées

Pour les prothèses dentaires (c’est-à-dire les couronnes, pivots, appareils dentaires et bridges) à l’exception des implants, trois paniers de soins ont été définis dans le cadre de la négociation entre l’Assurance-maladie et les dentistes :45% des prothèses seront 100% remboursés, dont la liste complète se trouve dans une convention datant du 25 mai et mise en ligne la semaine dernière. Sont notamment concernées les couronnes céramo-métalliques pour les dents visibles et métalliques pour les non visibles. »