Luttes sociales

Marche des possibles pour changer La Réunion

Mouvement social à la rencontre de la population

Témoignages.re / 31 décembre 2018

Parti le 26 décembre du Tampon et devant arriver le 16 janvier à Saint-Pierre, la Marche des possibles est un tour de l’île pédestre et revendicatif organisé pour que le mouvement des gilets jaunes puisse aller à la rencontre de la population afin de favoriser un éveil des consciences.

JPEG - 102.4 ko

La Marche des possibles est une nouvelle forme d’action choisie par des gilets jaunes et d’autres militants pour aller à la rencontre de la population. Parti le 26 janvier du Tampon, ce tour de l’île à pieds doit arriver le 16 janvier à Saint-Pierre. Les marcheurs sont aujourd’hui à Saint-Benoît où ils doivent passer le réveillon du Nouvel An.

Le 29 décembre à Bois-Blanc, une vingtaine de personnes ont participé à la rencontre avec les marcheurs : parmi elles, François Maugis (Environnement-énergie), un couple d’agriculteurs bio de la Rivière de l’Est ; des jeunes et des personnes âgées désireuses de partager leur expérience ; beaucoup de personnes soucieuses de pratiquer une agriculture bio et porteuses de projets de permaculture.

Mais ce qui fait surtout le "ciment" entre toutes ces personnes d’âges et de conditions différentes, c’est la conscience de la fin d’un système, le désir de sortir du capitalisme et de trouver des formes nouvelles de gouvernance et de démocratie. 
Beaucoup de ras-le-bol exprimé contre la société réunionnaise dans laquelle une femme, créole, a dit combien elle étouffe.

Cette marche est faite pour rencontrer des Réunionnais, partout, et poser à travers le pays un antidote à la récupération politicienne de la Région, avec son Conseil consultatif citoyen auquel vont participer aussi des gilets jaunes… mais pour la forme, pour donner le change pendant que s’organise le mouvement, comparé à un tsunami.
Des ateliers sont prévus le matin dans la ville d’arrivée.

Voici le calendrier des étapes à venir :
31 décembre : Saint-Benoît.
1er janvier : Plaine des Palmistes.
2 janvier : Bras Panon.
3 janvier : Saint-André.
4 janvier : Salazie.
5 janvier : Sainte-Suzanne
6 janvier : Sainte-Marie
7 janvier : Saint-Denis
8 janvier : La Possession/Mafate.
9 janvier : Le Port
10 janvier : Saint-Paul avec un groupe "les hauts" (Bernica, Saint-Gilles les hauts, le Guillaume etc.) et un groupe "les bas" (Saint-Paul, Saint-Gilles, La Saline etc.).
11 janvier : Trois Bassins
12 janvier : Saint-Leu
13 janvier : Etang-Salé et Les Avirons.
14 janvier : Saint-Louis.
15 janvier : Cilaos
16 janvier Entre Deux.

Arrivée prévue en fin de journée du 16 janvier à Saint-Pierre sur l’espace "Sakifo" (Ravine Blanche).