Les puissances de l’argent doivent cesser d’imposer leur loi

Mobilisation de la CGTR pour le respect du 20 décembre jour férié

21 décembre 2023, par Manuel Marchal

A La Réunion, le 20 décembre est un jour férié. Mais il se situe durant la période où la société de consommation importée à La Réunion réalise ses profits les plus importants. Les magasins sont donc ouverts. La semaine dernière, la CGTR Commerce avait déposé un préavis de grève pour le 20 décembre. Hier à Saint-Pierre, la CGTR organisait une mobilisation devant le centre commercial abritant un hypermarché Carrefour du Groupe Bernard Hayot.

A La Réunion, le 20 décembre est actuellement la seule fête réunionnaise reconnue dans le calendrier de la République. Ce jour commémore l’abolition définitive de l’esclavage en 1848 dans notre île. Pour rappeler que ce ne sont pas seulement les esclaves, mais aussi les esclavagistes qui furent libérés d’un régime raciste, le 20 décembre est un grand jour d’unité réunionnaise, appelé Fête réunionnaise de la Liberté : tout le monde est concerné.
C’est donc un jour férié. Mais il n’est pas respecté à La Réunion, principalement par les commerces.

Un long combat

Ce sont les grands groupes de la distribution qui sont en tête de ce non-respect, car c’est durant cette période que la société de consommation importée à La Réunion réalise ses plus grands profits. Faire respecter le 20 décembre jour férié est un combat de tous les progressistes à La Réunion, notamment le PCR et également la CGTR. Rappelons qu’au début des années 1980, le président du Comité pour le 20 décembre à La Réunion était alors Bruny Payet, secrétaire général de la CGTR, et que la CGTR avait obtenu du patronat le 20 décembre jour férié bien avant la reconnaissance officielle par Paris.
Depuis lors, la CGTR ne cesse de mener des actions pour faire respecter ce droit des travailleurs réunionnais. La semaine dernière, la CGTR Commerce avait déposé un préavis de grève pour le 20 décembre. Ceci devait couvrir les travailleurs qui souhaitaient respecter le 20 décembre malgré l’opposition de leur patron.

Pour le respect du peuple réunionnais

Ce 20 décembre, la CGTR était aux portes du plus important centre commercial du Sud de La Réunion. Là se concentrent des magasins détenus par des sociétés extérieures à La Réunion, et qui ont décidé de ne pas respecter le jour férié réunionnais.
Cette mobilisation a rappelé combien la lutte est difficile pour le respect du peuple réunionnais, car le 20 décembre est aussi important à La Réunion que le 26 juin à Madagascar ou le 14 juillet en France. Pour le moment, les forces du profit continuent d’imposer leur loi. C’est contre cette puissance que s’élève la CGTR.

M.M.

A la Une de l’actu20 décembre

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?