Luttes sociales

Ninine : « le gouvernement a oublié les pauvres »

1er mai : paroles de manifestants

Témoignages.re / 2 mai 2018

JPEG - 18.1 ko

Je ne rate pas le 1er mai. Car si cela continue comme cela, l’avenir des jeunes est compromis. Le gouvernement a oublié les pauvres, tout est pour les gros. Cela pose des problèmes pour se soigner.