Luttes sociales

Nouvelle mobilisation pour le droit à une retraite digne

Deux défilés organisés par l’Intersyndicale

Témoignages.re / 6 février 2020

Ce 6 février est une nouvelle journée d’actions contre le projet de loi du gouvernement visant à compliquer gravement l’accès à une retraite suffisante pour vivre. A La Réunion, l’Intersyndicale appelle à deux défilés à Saint-Denis et à Saint-Pierre. Voici le communiqué appelant aux manifestations.

JPEG - 111.1 ko

« Les organisations syndicales CGTR, FSU, FO, Solidaires, SAIPER, UNEF se félicitent de l’importance des mobilisations contre le projet de réforme des retraites. Le soutien de la population s’amplifie, des initiatives unitaires sont prises sur tout le territoire, les journées de grève et de manifestations des 24 et 29 janvier ont encore rassemblé des centaines de milliers de personnes. C’est la preuve d’un rejet massif des projets du gouvernement.

L’avis du Conseil d’Etat est un désaveu cinglant. Il confirme nos analyses d’une réforme qui méprise les formes réglementaires et législatives et, sur le fond, fait ressortir le flou du projet. Il pointe les lacunes de l’étude d’impact et des 29 ordonnances auxquelles le projet renvoie comme autant d’éléments qui masquent la réalité de la réforme. Il contredit les engagements de compensation des dégâts que le gouvernement avait fait miroiter à certaines catégories.
Le projet de réforme des retraites n’a jamais été aussi fragile !

C’est pourquoi nos organisations appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et amplifier la mobilisation dans tous les secteurs tout au long du débat parlementaire qui s’ouvre : rassemblements, retraites aux flambeaux, débrayages dans les entreprises, dépôt d’outils symboliques des métiers, … Il n’y aura pas de trêve.

A La Réunion, elles appellent à deux manifestations jeudi 6 février :
Saint-Denis, départ Petit-Marché (rdv 9h) vers la Préfecture
Saint-Pierre, départ Mairie (rdv 9h) »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Que l’on offre du travail aux jeunes trop nombreux sans perspective aujourd’hui, voilà ce qui se passe. Malgré les études, les frais que cela a entraîné, les sacrifices comme le logement, les transports, la santé, les frais d’études, le temps nécessaire, quel gâchis quand on y réfléchit ne trouvez-vous pas ? Ensuite, que l’on fasse en sorte que les prix soient comme en métropôle, sans octroi de mer, quitte à supprimer les indéxations, égalité réelle ? Non pas vraiment. Bref, si on veut vraiment changer, il y a de quoi faire dans la société, on marche sur le tête en attendant. Des idées, il y en a, que certain(e)s trouvent utopiques, mais moi, j’y crois, exemples : rendre l’île autonôme en énergie avec la géothermie, le soleil, la houle, le vent, rien que du local, du gratuit, de l’inépuisable offert par la nature. Rendre les tranports publics gratuits, réaliser un train pour les citoyens, les marchandises depuis St Anne, jusqu’à St Jospeh. Du Bio dans les cantines, les repas qui restent, pour les pauvres, ou les cochons au lieu de la poubelle, Un néttoyage généralisé des plages, des ravines, des bas côtés, une interdiction des plastiques à usage unique, les consignes pour eux, comme le fait aussi la Norvège, plus sensible à l’environnement que la Réunion, c’est sur. Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?