Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Social > Luttes sociales

RSA sous condition : « plus besoin d’embaucher voilà la main d’œuvre gratuite ! »

Protestation en Occitanie contre l’obligation faite à des allocataires du RSA d’accepter un emploi sans aucune perspective d’embauche

vendredi 23 décembre 2022


Alors qu’à La Réunion, l’expérimentation du versement du RSA sous condition d’accepter un travail précaire va entrer en vigueur, cette perspective pour une partie du département de l’Aveyron fait face à l’opposition des élus du Département. A la différence du Conseil départemental de La Réunion, celui de l’Aveyron gère le RSA. Pascal Mazet, élus du PCF à la Région Occitanie, a publié un communiqué pour dénoncer la stigmatisation des allocataires du RSA du Bassin de Decazeville.


« Le cadeau de noël « empoisonné » du Département de l’Aveyron aux bénéficiaires du RSA du Bassin de Decazeville

La commission permanente du Conseil départemental de l ’Aveyron, présidée par Arnaud Viala, a voté le 2 décembre 2022 une délibération visant à expérimenter non pas en Aveyron, mais uniquement sur le Bassin d’emploi de Decazeville, le fait de conditionner le versement du RSA à une activité de 15 à 20h par semaine.
Cette délibération vient encore davantage stigmatiser le Bassin de Decazeville et les bénéficiaires du RSA qui y vivent ! Bien entendu les élus de gauche au Conseil départemental, n’ont pas voté pour cette délibération !

D’après ce texte, le bassin d’emploi de Decazeville compterait la plus forte de bénéficiaires du RSA. Mais faut-il rappeler que le bassin de Decazeville subit depuis de trop longues années, des choix industriels économiques désastreux pour notre territoire. Il n’ y a pas si longtemps que ça, le choix de l’Etat de ne pas s’engager dans la souveraineté industrielle automobile comme avec la SAM par exemple !
Les élus qui ont voté « pour » cette expérimentation ne doivent pas connaître tout sur bénéficiaires du RSA qui est je le rappelle de 575 euros par mois pour une personne seule. Peut-on vivre dignement avec 575 euros par mois ?
Ces élus, savent-ils qu’une grande majorité des bénéficiaires du RSA sont en invalidité et donc en incapacité de travailler (rien n’est écrit pour les personnes en situation de handicap dans cette délibération !). Enfin, il faut rappeler que ce n’est jamais un choix, de la part des bénéficiaires, d’être pauvre !

Pascal Mazet aux côtés des travailleurs en grève de la société Kalhyge, en novembre dernier.

Le dispositif France Travail qui plaît si bien au Conseil départemental de l’Aveyron, et décidé par le président Macron et sa majorité, est une réponse négative à l’embauche des travailleurs !
Pour preuve, les employeurs privés, publics (conseil départemental, mairies, intercommunalités) pourront prendre des bénéficiaires du RSA dans leurs effectifs sans avoir l’obligation de les embaucher. C’est un très mauvais choix pour résoudre le chômage ou pour aider à la réinsertion professionnelle des bénéficiaires du RSA !
Cette délibération du Conseil départemental est une erreur et propose la mauvaise réponse à des problèmes d’insertion professionnelle très concrets.

Aujourd’hui la valeur travail doit passer par un salaire qui permet de vivre dignement.!
Les bénéficiaires du RSA du bassin d’emploi de Decazeville ne sont ni des parias, ni des sous-citoyens.
Je vais écrire à tous les élus du bassin d’emploi de Decazeville pour savoir s’ils sont d’accord avec cette délibération qui impacte clairement leur territoire.
Il faut agir pour que chacun et chacune retrouve du travail mais dans la dignité et non, la discrimination ou le dogmatisme..
L’enjeu principal n’est pas de faire de la démagogie en pointant du doigt les bénéficiaires du RSA, mais de travailler activement à l’émergence de solutions d’emplois pérennes et dignes, que ce soit pour le Bassin, dans notre département, ou au niveau national ! »

Pascal Mazet
Conseiller Régional Occitanie PCF
Conseiller communautaire Decazeville Communauté
Conseiller Municipal Decazeville


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Messages

  • L’état nous a volé la sécurité sociale et les allocations diverses alors que c’est notre argent ; Rien ne dit que les fraudes aux alloc soient de nature à déployer des mesures policières dignes des plus sombres périodes de notre histoire.
    Pendant ce temps, cet état fait des cadeaux aux capitalistes qui se gavent de l’argent que le pouvoir ignoble rackette aux Français.
    Quand va donc finir cette immonde totalitarisme ?!

  • Comment être rémunéré moins cher que le smic,..
    Il est évident que ces mesures sont les prémices du revenu universel que les FM préparent bêtement depuis si longtemps.
    Quand il s agit d être diabolique, macron sait tenir des promesses...


Facebook Twitter Linkedin Google plus