Luttes sociales

Stop Sécurité globale :« Rassemblement devant le Sénat le 16 mars : remobilisons-nous pour nos libertés ! »

Communiqué de la coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale

Témoignages.re / 12 mars 2021

Une nouvelle action est prévue ce 16 mars dans le cadre de la mobilisation contre le projet de loi dit « Sécurité globale » qui s’attaque à la liberté de la presse.

JPEG - 77.9 ko

Le 17 novembre 2020, lors de l’arrivée de la proposition de loi LREM dite Sécurité Globale en première lecture à l’Assemblée nationale, la coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale a réuni plusieurs milliers de personnes, place Edouard-Herriot, pour exiger le retrait de ce texte liberticide. Le 24 novembre, la proposition de loi Sécurité Globale était adoptée par l’Assemblée nationale : seuls 104 député.e.s sur 577 s’y sont opposés. Le 28 novembre, pour la première grande Marche des libertés, un demi-million de personnes étaient dans les rues, à travers tout le territoire, pour refuser ce nouvel arsenal liberticide. Malgré une répression toujours plus importante, les journées d’action se sont enchaînées.

La coordination reste déterminée à faire tomber ce texte, dont les dispositions portent clairement atteintes à la liberté d’informer et d’être informé.

La coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale reste déterminée à faire tomber ce texte, dont les dispositions portent clairement atteintes à la liberté d’informer et d’être informé.
Aussi, ce mardi 16 mars, la coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale appelle à rassemblement devant le Sénat à 16 heures, square Francis-Poulenc, lors de l’arrivée du texte à la Haute-Assemblée (Métro Odéon – RER Luxembourg).

• Refusons le fichage systématique qui vise à museler toute énergie contestataire et toute pensée critique !

• Refusons ce panoptique géant où la police nous observe en permanence à travers ses drones et ses caméras piétons mais où le peuple n’aurait plus de droit de regard sur elle !
• Refusons les techniques de maintien de l’ordre qui blessent, mutilent et tuent !
• Ensemble, faisons tomber la proposition de loi Sécurité Globale.

• Ensemble, rétablissons l’Etat de droit en France.

• Ensemble, remobilisons-nous pour nos libertés !

Créée le 8 novembre 2020, la Coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale est déterminée à s’opposer à tous ces textes liberticides sur lesquels les parlementaires légifèrent en service commandé par le gouvernement pour restreindre nos libertés.

La Coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale fédère des syndicats, sociétés, collectifs, associations de journalistes, de réalisateurs/trices et photographes, confédérations syndicales, associations, organisations de défense de droits humains, comités de victimes de violences policières, de collectifs de quartiers populaires, d’exilé·es et de Gilets jaunes.

Paris, le 11 mars 2021