Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social > Luttes sociales

Un an de luttes de 1250 travailleurs : 8,3 millions de dollars d’indemnités

Grande première en Thaïlande : des travailleurs du textile mis au chômage par la fermeture de l’usine obtiennent des indemnités de licenciement

mercredi 1er juin 2022


La victoire des travailleurs du textile thaïlandais mis au chômage par la fermeture de leur usine est une grande première. La dette des patrons qui ferment les usines textiles sans payer les indemnités dues aux travailleurs s’élèvent à 500 millions de dollars.


« Brilliant Alliance Thai avait fermé en mars 2021 son usine de Samut Prakan, au sud de Bangkok, après avoir fait faillite. Mais les 1 250 ouvriers licenciés, dont beaucoup travaillaient dans l’usine depuis plus de dix ans, n’avaient pas reçu les indemnités de licenciement prévues par la loi thaïlandaise », indique France Infos. Au bout d’un an de luttes, les travailleurs de l’usine ont obtenu un accord avec la maison-mère de leur ancien employeur : Victoria’s Secret.
C’est le résultat de plus d’un an de luttes avec de nombreuses manifestations devant le siège du gouvernement de Thaïlande.

Selon Workers Right Consortium, au moins 31 usines de textile dans 9 pays ont fermé leur portes sans indemniser les travailleurs comme le prévoit les lois de ces Etats. Au total, Workers Right Consortium estime que la dette des patrons envers les travailleurs du textile lésés par ces méthodes s’élève à 500 millions de dollars.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus