Luttes sociales

Vers une baisse des prix de 200 produits au 1er avril

Une avancée pour le COSPAR

Témoignages.re / 24 mars 2009

Le COSPAR a obtenu la reprise des négociations avec la grande distribution, et obtient des avancées. C’est le résultat de la mobilisation massive des Réunionnais dans trois journées de manifestation en deux semaines, et dans une multitude d’actions de terrain pour faire entendre les revendications urgentes de la population.

Une baisse sur 200 produits de consommation courante au 1er avril 2009, tel est le résultat des nouvelles négociations entre le COSPAR (Collectif d’organisations syndicales, politiques et associatives de La Réunion) et les représentants de la grande distribution, ce lundi 23 mars 2009. Les deux parties sont tombées d’accord sur le nombre, mais aucune indication n’a été donnée sur la nature des produits concernés ni sur le montant de la baisse. Ils parlent, de part et d’autre, d’une « liste évolutive » sans donner plus de précisions sur les possibilités d’évolutions. Une nouvelle réunion est prévue en préfecture le jeudi 26 mars 2009 à 14 heures. Le COSPAR soumettra alors sa liste de 200 produits et discutera du montant de la baisse. En attendant, « nous allons consulter les consommateurs », a affirmé Jean-Hugues Ratenon, porte-parole du collectif.
Mais les représentants du collectif ne cachent pas qu’ils souhaitent une baisse de 20%, « comme le demande le COSPAR depuis le début ».
La revendication d’une baisse sur 500 produits est désormais « une base de travail ». Mais les représentants du collectif espèrent tout de même atteindre cet objectif à terme. C’est pour cette raison qu’ils parlent de « liste évolutive ». « Au 1er avril, il y aura une baisse de 200 produits, ensuite nous verrons », a indiqué Jean-Hugues Ratenon. Une rencontre est prévue entre le COSPAR et la grande distribution le jeudi 26 mars pour préciser cet accord, à savoir le montant de la baisse et la nature des produits concernés par cette baisse.
Jusqu’à hier, aucune avancée n’avait été obtenue, la grande distribution ne proposant au mieux une baisse de 5 à 14% que sur 130 produits. Une proposition « non satisfaisante » pour le collectif. Les négociations avaient alors été suspendues. Elles ont repris ce lundi 23 mars suite à l’appel lancé la veille par Jean-Hugues Ratenon à la grande distribution à revenir à la table des négociations.
Depuis les manifestations du 19 mars, les membres du COSPAR ont maintenu la mobilisation. Ils ont organisé plusieurs opérations de communication à destination du patronat de la grande distribution. Samedi, ils étaient au Leclerc de Saint-Louis et à Jumbo Score du Port, et dimanche à Carrefour de Sainte-Clotilde. 18 jours après sa création, le COSPAR a donc réussi à obtenir hier une première avancée sur la question des prix.


Mobilisation maintenue

La reprise des négociations à la demande du COSPAR hier à la préfecture avec la grande distribution a marqué des avancées. Comme sur d’autres revendications du COSPAR où les lignes ont bougé, c’est la mobilisation massive des Réunionnais qui entraine un certain nombre d’avancées. Mercredi après midi, le COSPAR fera un point dans la perspective de la mobilisation pour aller vers un accord global.
La mobilisation continue pour que les revendications des Réunionnais soient entendues, à travers la constitution de comités de soutien à l’image de celui de Saint-Louis et la multiplication des opérations de communication. La perspective est d’obtenir un accord global positif sur les revendications sociales urgentes. Cela n’exclut pas de nouvelles mobilisations des Réunionnais pour un projet global à l’occasion des États généraux.
Car même si elles sont indispensables et doivent être renforcées, les mesures urgentes ne suffisent pas à elles seules pour résoudre tous les problèmes du pays.