Les sports

Combiné Kayak Slalom/Descente et de Cross Kayak au Stade en Eaux Vives

Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 27 novembre 2017

Dimanche, le stade en Eaux Vives de Sainte-Suzanne accueillait un combiné « slalom/descente » organisé par le Niagara Canoë-Kayak Club. Des participants venus de Saint-Benoît, Saint-André et Saint-Pierre avait répondu à l’invitation du club de Sainte-Suzanne.

JPEG - 69.9 ko

L’épreuve de slalom a débuté sur le stade en Eaux Vives à 9h30 ce matin avec un débit de pompe à 10 mètres cubes secondes. Le parcours de slalom était nouveau pour tout le monde puisque sa configuration a été spécialement modifiée pour la nouvelle saison et l’arrivée, nous l’espérons tous, d’athlètes nationaux, voire internationaux pendant la période hivernale en métropole. 30 compétiteurs se sont affrontés sur un parcours de 19 portes qu’il fallait passer sans les toucher, les vertes dans le sens de la descente et les rouges en remontant le courant. Chaque touche donne une pénalité de 2 points, tandis qu’une porte franchie de manière incorrecte entraîne 50 points de pénalité. Les pénalités sont ajoutées au temps réalisé qui est converti en points (1 point = 1 seconde).

Quentin EBY (Cadet) du CKS a survolé cette épreuve avec près d’une minute d’avance sur le second.

Gabriella FERRIER (Minime Fille) d’Aquayak a fait une très belle manche en slalom.

Benoit DELETTRE (Minime Garçon) du NCKC (club organisateur) fait une troisième marche du podium malgré une longue absence.

Laurent Fontaine (Vétéran Homme) du CKCB, entraineur du Pôle Régional, reste toujours une référence pour les jeunes avec un très bon temps.

L’épreuve de descente s’est déroulée sur le même parcours, avec de nombreux dessalages, dus en particulier à la nouvelle configuration du bassin. Le courant était puissant et les vagues impressionnantes. Il s’agissait d’un contre la montre pendant lequel il s’agissait de sélectionner la meilleure trajectoire en fonction des courants et des obstacles naturels que forment les plots amovibles, caractéristiques du bassin de Sainte Suzanne.

Le Cross Kayak, qui a débuté à 13h30, a rassemblé l’ensemble des compétiteurs, qui se sont affrontés par série de 4 à 6 athlètes en même temps. La bataille sur l’eau était au rendez-vous et tous n’ont pas su tirer leur épingle du jeu de ce nouveau style de course à la Réunion.