Les sports

Golden Globe Yacht Race : Tomy Abhilash et Gregor McGuckin sauvés

Démâtages au-delà des 40e Rugissants

Témoignages.re / 25 septembre 2018

Récupération par le patrouilleur des affaires maritimes « Osiris » du skipper sérieusement blessé du voilier « Thuriya » participant à la Golden Globe Yacht Race.

JPEG - 65.3 ko

A 11h15 (heure locale Réunion) hier, le patrouilleur des affaires maritimes « Osiris » a pu procéder à l’embarquement sur civière à son bord du skipper indien Tomy Abhilash du voilier de 10 mètres « Thuriya » qui avait démâté vendredi dernier dans des conditions de mer extrêmes (50 nœuds de vent avec des creux de 9 mètres) en zone de responsabilité maritime australienne. Ce voilier participait à la course trans-océanique Golden Globe Yacht Race. La position du navire était à 55 milles nautiques (100 Kms) dans le Sud-Est de l’île de Saint-Paul lors de cette opération.

Le marin était conscient et une consultation médicale avec le centre de consultation médicale maritime de Toulouse a été organisée afin de lui fournir un traitement médical approprié.

Le patrouilleur a poursuivi sa route pour récupérer un second skipper, Gregor McGuckin de nationalité irlandaise, qui participait également à la course et dont le voilier « Hanley Energy Endurance » avait également démâté et qui demandait à être évacué en raison de l’état de son voilier.

Le skipper a été récupéré à 16h15 (heure locale) à 57 miles nautiques (105 Kms) au sud de l’île de Saint-Paul.

Le JRCC (Joint Rescue Coordination center) australien, qui assure la coordination de l’opération de sauvetage, avait programmé deux vols aériens (avions militaires australien et indien) afin d’établir un contact radio avec le patrouilleur des affaires maritimes et d’aider à la localisation des deux voiliers démâtés.

LE JRCC australien avait également fait appareiller samedi de Perth/Fremantle la frégate de marine australienne HMAS « Ballarat », qui est équipé d’un hélicoptère lourd, et qui est prévue sur zone ce jeudi 27 septembre.

« L’Osiris » fait désormais route vers l’île d’Amsterdam pour une prise en charge temporaire des naufragés par le médecin du district des TAAF.