Les sports

La délégation réunionnaise déborde de “l’esprit des Jeux”

6e Jeux des Jeunes de l’Océan Indien

Témoignages.re / 5 août 2008

Les 165 jeunes de 14 à 17 ans qui viennent de passer dix jours aux Seychelles pour participer aux 6e Jeux des Jeunes de l’Océan Indien sont rentrés dimanche soir dans une ambiante débordante de joie, d’espoir et d’amitié. Ils viennent de vivre une expérience qu’ils n’oublieront sans doute jamais et qui scellera peut-être - qui sait ? - un avenir différent pour nos îles. Ils sont reçus cet après-midi à la Région.

La délégation réunionnaise partie pour les Seychelles le 25 juillet dernier était forte de 214 personnes (non compris les officiels) - dont 165 jeunes répartis en sept disciplines sportives (athlétisme, badminton, basket, football, volley, tennis de table et volley-ball) et des disciplines culturelles telles que peinture, danse, défilé de mode et musique. La particularité de ces Jeux des Jeunes, par rapport aux Jeux des îles, est de ne pas comporter que des épreuves sportives. Un orchestre de l’Océan Indien existe déjà depuis la création des jeux et a donné un concert « de très bonne qualité, vraiment extraordinaire » a estimé Catherine Paoli, chef de délégation. C’est donc elle qui a emmené tout ce petit monde dans l’archipel seychellois, accompagnée du directeur régional de Jeunesse et Sport, Régis Bertogli et de Serge Fabresson (JS), des encadrants des diverses activités ainsi que de Raymond Lauret et Bruno Pajany-Mamindy, respectivement vice-président du Conseil régional et du Conseil général. Toute la délégation sera reçue à 16 h, aujourd’hui, par la Région et son président, Paul Vergès.
La Charte des Jeux prévoit de ne pas comptabiliser les médailles par pays, mais simplement par disciplines et dans chaque discipline, du premier au dernier, les noms apparaissent sans référence à la nationalité. Ils sont six pays membres - Comores, Djibouti, Madagascar, Maurice, Réunion, Seychelles - depuis la création de la Commission Jeunesse et Sport de l’Océan Indien (CJSOI), il y a 20 ans, rejoints par Mayotte, en tant qu’invitée. Et si l’on sait que La Réunion revient avec une moisson de plusieurs dizaines de médailles - or, argent et bronze confondus - elle n’est sans doute pas en tête du palmarès. Lequel palmarès ne sera, du reste, officiel qu’après avoir été validé par le Comité des Jeux des Seychelles, pays organisateur de ces Jeux du 20e anniversaire de la CJSOI.
L’ouverture s’est passée sous une pluie battante, le dimanche 27 juillet et la toute jeune porte-drapeau de la délégation, Anne-Gaëlle Leguillon (élue par ses camarades environ un mois avant le départ parmi six autres candidats), a passé stoïquement un défilé d’ouverture bien arrosé ! Quant à la clôture, elle a eu lieu au Village des Jeux, juste après la dernière compétition, samedi dernier.
En marge des épreuves sportives et autres, des événements - tels le concert déjà évoqué et “encadré” pour la partie réunionnaise par Henri-Claude Moutou - ont réuni les jeunes en plusieurs occasions. Ils se sont retrouvés par exemple dans une opération de reboisement, consistant à réintroduire des endémiques de l’archipel devant le site sportif et la piscine de Roche Caïman. « La Réunion a été la délégation qui a planté le plus grand nombre d’arbres » se souvient Catherine Paoli, qui revoit encore le jeune athlète, Robin Hubert, dire à la télévision des Seychelles qu’il ferait tout pour être sélectionné à nouveau en 2011 comme “junior” pour revenir voir les arbres plantés cette année.
« Contrairement aux autres années, où les délégations étaient réparties dans des hôtels, les jeunes habitaient tous le même village, tous regroupés dans des LS neufs qui seront livrés à leurs occupants permanents après les jeux » ajoute la chef de délégation. Cela a beaucoup aidé à l’ambiance électrique dont les jeunes sont restés fortement marqués.
La délégation veut aussi tirer un grand coup de chapeau à l’équipe médicale, composée de trois médecins et trois kinésithérapeutes. Emmenée par le médecin Thierry Drevon, l’équipe comprenait aussi les médecins Isabelle Jubert et Stéphane Panetier, et les kinés Frédéric Bizet, Valérie Chêne et Arnaud Perbost. « Ils ont fait un travail formidable et ont été les meilleurs supporters de nos jeunes » souligne Catherine Paoli.
« Ces Jeux ont complètement répondu aux attentes qu’on avait placées en eux » souligne pour sa part le directeur régional de jeunesse et Sport, Régis Bertogli, en remerciant Vincent Meriton, Ministre Jeunesse et Sport des Seychelles, élu président du CJSOI à l’issue de La Réunion des 29 et 30 juillet. « Ils ont été une formidable occasion de rencontres et d’amitié, pour la jeunesse de l’Océan Indien, et très riches en une foule de moments qui peuvent paraître “ambivalents” hors contexte mais qui font la vie du sport : cette façon de mêler bruits et concentration, décontraction et solennité ou encore solidarité et défis. Ces jeux ont été une excellente occasion de formation pour ces jeunes » a-t-il conclu.

 P. David