Les sports

Trois Réunionnais en équipe de France

Championnat d’Europe de canne de combat le 21 octobre à Strasbourg

Témoignages.re / 16 octobre 2006

Ils s’envolent aujourd’hui pour défendre les couleurs de la France au Championnat d’Europe de canne de combat à Strasbourg. Nicolas Chane Foc, Yannick Leblé et Alain Descorsier de la Rivière des Galets vont rejoindre l’équipe de France, composée de trois tireurs masculins, d’une féminine et d’un capitaine. Un Bordelais, Jonathan Dudreuil, et un Strasbourgeois, Florian Adami feront aussi partie de l’équipe, bien décidée à ramener le titre de champion d’Europe. "Notre objectif est de ramener la médaille d’or pour l’équipe, explique Alain Descorsier, et nous en sommes capables. Nicole est numéro un mondial depuis deux ans, elle est donnée favorite, et Yannick est numéro trois, vice-champion de France 2006. Nous espérons revenir avec cinq médailles dont au moins quatre d’or." L’équipe de la Réunion est en effet championne du monde en titre, et dispose de sérieux atouts pour remporter également le championnat d’Europe.
Les trois sportifs reviendront à La Réunion le 24 octobre, pour peut-être fêter leur victoire au Championnat, en même temps que les 15 ans de la pratique de la canne de combat dans l’île. Ils ramèneront avec eux le président du comité national de canne de combat, Bertrand Dubreuil, ainsi que le délégué technique national, Rolland Hoffbeck. Ces derniers resteront à La Réunion jusqu’au 5 novembre, pour faire le tour des clubs, y dispenser des cours mais aussi pour faire la fête lors de soirées à thèmes. La première aura lieu le 28 octobre à la Saline.
La canne de combat s’est implantée à La Réunion en 1992. Jean-Louis Gleyze et Alain Descorsier ont fait les premières démonstrations qui ont abouti au tout premier stage animé par Michel Demouch. Le premier club fut créé à la Plaine Saint-Paul et aujourd’hui celui de la Rivière des Galets est le plus dynamique, puisqu’on y trouve la majorité des enseignants diplômés. Autre étape en 1994, la création du Comité régional réunionnais, présidé alors par Jean-Marc Chaigneau. Aujourd’hui, c’est Catherine Cazin qui en est la présidente. Deux nouveaux clubs existent en plus aujourd’hui : le club de canne du Tampon, présidé par Danielle Clain et le club de canne de Bellepierre par Chevreau Cyrille ainsi que Mouedine Tony.
Avant de devenir un sport, le combat de bâton était enseigné au 17ème siècle par les maîtres d’armes, discipline obligatoire au service militaire jusqu’en 1914. En 1899, Joseph Charlemont le classait parmi les combats de rue, dans son livre “L’art de la boxe française et de la canne”.

Edith Poulbassia