Monde

Nouvelle grève générale en Inde en soutien au mouvement paysan

Mathieu Raffini / 11 décembre 2020

Ce sont encore près de 250 millions de travailleuses et travailleurs de toute l’Inde qui ont participé au Bharat Bandh (grève générale pan-indienne) du mardi 8 décembre. Cette grève générale avait été appelée par les organisations paysannes afin d’obtenir le retrait des lois anti-paysans.


Le gouvernement de Modi et du BJP est en effet actuellement complètement sourd face exigences paysannes. Ainsi, malgré la mobilisation historique que représente le Dilli Chalo avec plus de 250.000 paysans aux portes de Delhi, l’occupation des entrées de cette dernière et des actions dans tout le pays, le gouvernement a opposé une fin de non-recevoir aux revendications portées par les organisations les représentant.
Ces dernières avaient en début de semaine dernière exigé du parlement de faire retirer les lois iniques anti-paysans qui n’auront que des conséquences néfastes, à savoir la fin des lois anti-spéculation, la fin de leur statut protecteur, et enfin, conséquence directe de tout cela, la fin de la sécurité alimentaire pour le pays. Pourtant, il n’y a pas eu non plus de réaction parlementaire.

En conséquence, comme ils l’avaient annoncé, les paysans ont intensifié leur mobilisation et ont appelé à un Bharat Bandh en la journée du 8 décembre.
Cet appel a immédiatement été relayé par l’ensemble des organisations qui soutiennent ce mouvement et avaient déjà participé à la dernière journée de grève générale pan-indienne.
La quasi-totalité des syndicats ouvriers ont ainsi participé à cette journée de mobilisation, de même que les partis communistes, notamment le CPI et le CPIM, accompagnés de leurs organisations-sœurs, telles que leurs organisations de jeunesse, étudiantes, féministes, etc.
Le Congrès National Indien a également appelé à participer à cette mobilisation, montrant ainsi une véritable unanimité dans le camp du progrès pour défendre les paysans et par conséquent faire retirer les lois les attaquant.

La mobilisation des paysans indiens, en plus d’avoir un écho retentissant au pays, comme le prouve cette mobilisation massive lors du Bharat Bandh de mardi, commence également à être relayée dans le monde. Ainsi, pour faire plier le gouvernement de Modi et du BJP, des rassemblements de soutien ont été ou seront organisés un peu partout dans le monde, en Australie ou en France par exemple.
Si le gouvernement indien semble encore choisir d’ignorer les revendications paysannes pour le moment, la mobilisation exceptionnelle devrait sans nul doute faire évoluer leur position dans les jours à venir et, espérons-le, les faire plier sous peu, ce qui constituerait pour les paysans comme pour le mouvement social indien en général une victoire non-négligeable face aux ultra-réactionnaires que sont Modi et le BJP.

Pour aller plus loin sur le mouvement social en cours en Inde :
https://www.temoignages.re/international/monde/des-centaines-de-milliers-de-paysans-en-lutte-aux-portes-de-delhi,99945
https://www.temoignages.re/international/monde/greve-nationale-massive-en-inde,99882

Mathieu Raffini