Tourisme

Tourisme : secteur stratégique du développement de La Réunion

Sortir de la crise grâce à nos atouts

Manuel Marchal / 29 avril 2008

Identifié comme un gisement de milliers d’emplois durables, le tourisme est un des leviers du développement du pays. Inscrit dans les domaines d’action stratégique du Plan réunionnais de développement durable, cette orientation réunionnaise est confirmée au plus haut niveau de l’État : c’est l’inclusion de ce secteur dans la zone franche globale d’activité. Hier, huit prestataires ont reçu leur diplôme Réunion Qualité Tourisme des mains de Pierre Vergès, Président d’Île de La Réunion Tourisme (IRT).

Dans le contexte réunionnais, le tourisme apparaît comme un des secteurs capables d’être un des leviers du développement du pays. C’est un gisement d’emplois que depuis déjà de nombreuses années, les institutions locales, en particulier la Région, et les acteurs de terrain s’emploient à valoriser. Cette orientation réunionnaise est confirmée au plus haut niveau. C’est par exemple l’éligibilité du tourisme à la zone franche globale d’activité dans le projet de Loi-programme qui doit être débattu au Parlement. C’est plus largement la convergence du récent projet porté par l’État, Réunion 2030, avec le Plan réunionnais de développement durable présent dans la Plate-forme de l’Alliance, adoptée dès l’an passé par tous les candidats à l’élection présidentielle.
La charte Réunion Qualité Tourisme est un des outils au service de cette politique. Lancée en 1995 par la CCI-Réunion et six associations de consommateurs, cette démarche qualité spécifiquement réunionnaise rassemble 101 professionnels du tourisme répartis dans les secteurs de la restauration, de l’hébergement, des agences de voyage, de la promotion de l’artisanat réunionnais, des loisirs sportifs notamment.
Huit nouveaux adhérents à Réunion Qualité Tourisme ont été présentés hier à la presse, dans le cadre du Lodge Roche Tamarin à La Possession, une structure adhérente à la charte depuis cinq ans. L’adhésion suppose une évaluation par un organisme indépendant. L’engagement dans la démarche qualité permet à chacun de réfléchir sur ses pratiques professionnelles, d’identifier les points à améliorer. L’adhésion à la charte est donc une reconnaissance importante du niveau de professionnalisme de la structure.
Président d’Île de La Réunion tourisme, Pierre Vergès insiste sur la pertinence de la démarche qualité, « stratégique et nécessaire pour affirmer la destination Réunion sur le marché international du tourisme ». Il souligne qu’à l’heure de la mondialisation « la Qualité n’est plus un luxe mais une exigence du consommateur ». Et de souligner que cette démarche qualité réunionnaise dans le secteur du tourisme en a inspiré plus d’un. C’est notamment le cas en Normandie, région française très touristique.
« Nous devons être ambitieux pour l’avenir », poursuit-il, « nous le pouvons et nous le devons car le potentiel et l’attractivité du Produit, appuyés par la volonté politique ainsi que par votre dynamisme, nous permettrons de nous affirmer et par la même d’assurer notre avenir économique et touristique ».

Manuel Marchal


Charte Réunion qualité Tourisme

Les nouveaux promus

Catégorie boutiques artisanales
* Madame Marie-France MICHEL
LE ZARTS D’ICI
Place du Marché Couvert à SAINT-PIERRE
* Madame Isabelle BITON
DEKOCEAN
41 Rue Joseph Suacot à PETITE ILE

Catégorie loisirs sportifs
* Monsieur Pascal COLAS
Pour son activité ESCALADE
à SAINT-GILLES-LES-HAUTS
* Monsieur Roby SORIANO
Pour son activité de Randonnée Pédestre
14, rue Saint-Louis à CILAOS
* Monsieur Eric BOURDEU
BOURBON PARAPENTE CONCEPT
4 rue Haute à SAINT-LEU

Catégorie hébergement / restauration
* Madame Fabienne SORIANO
HOTEL LES ALOES**
14, rue Saint-Louis à CILAOS
* Nadine et Philippe SCHWARTZ
DIMITILE HOTEL ***
30 Rue Bras Long à l’ENTRE-DEUX
* Monsieur Fabrice MANSON
Directeur
PALM HOTEL & SPA ****
Grand Anse à PETITE ILE

Catégorie survol de l’île
* Monsieur Fabrice LOURME
CORAIL HELICOPTERE
Pierrefonds - SAINT-PIERRE


Michèle Marie-France, boutique Lés zarts d’ici à Saint-Pierre

La passion de l’artisanat d’art

Créatrice de son entreprise voici cinq ans, Michèle Marie-France est implantée au Marché couvert de Saint-Pierre. Elle fait partie des huit nouveaux adhérents de la Charte Réunion qualité tourisme. Coup de projecteur sur une créatrice d’entreprise réunionnaise.
« Je travaille avec vingt-cinq artisans d’art de La Réunion, je commercialise leurs produits. Nous avons une demande constante, et ces artisans nous font toujours confiance.
Nous vendons par exemple de la confiture, ou des objets d’art comme des lampes sur coco. Ce sont toujours de petites quantités.
Pour développer la structure, nous envisageons de créer une agence de location de voitures »
.


Pierre Vergès : « À nous tous d’assurer l’avenir touristique de notre île »

« La mise en œuvre de cette démarche Qualité est stratégique et nécessaire pour affirmer la destination Réunion sur le marché international du tourisme.
La mondialisation de l’offre touristique et les exigences croissantes du touriste nous obligent à offrir le meilleur, à imposer notre île comme une destination au prix juste et fort de sa Qualité.
La Qualité n’est plus un luxe mais une exigence du consommateur. Elle est également une composante essentielle de l’argument de vente d’une destination touristique qui, si elle réunit ambition et moyens, a tous les atouts pour prendre une place encore plus prééminente dans l’économie de La Réunion et dans le cœur des touristes potentiels.
L’IRT, grâce au soutien du Conseil régional, de l’Etat et du dynamisme des professionnels, soutiendra toujours de telles initiatives menées sur la qualité et la professionnalisation.
La Charte de Qualité avec ses 101 adhérents est un exemple éclatant de cette exigence à offrir le meilleur, à rechercher le plus haut degré de satisfaction de leur clientèle. Elle est reconnue, valorisée et médiatisée.
C’est à nous tous d’assurer l’avenir touristique de notre île et nous devons ensemble faire face à la concurrence internationale en privilégiant l’offre d’une destination présentant toutes les garanties de qualité et de sécurité.
Globalement, La Réunion est considérée comme une destination “accueillante”. Le risque serait de s’en satisfaire et de ne plus penser à se remettre en cause. Aussi, nous devons continuer nos efforts et persévérer dans la recherche de l’amélioration du produit ».