Culture et identité

En marche vers le 160ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage

Rendez-vous culturels de la semaine

Témoignages.re / 2 décembre 2008

Hier, nous sommes entrés dans le mois de décembre. Et comme d’habitude, ce dernier mois de l’année est notamment celui d’une date phare pour le peuple réunionnais : celui de l’anniversaire de l’abolition de l’esclavage, le 20 décembre.

Dès cette semaine, plusieurs actions sont organisées, en particulier par des associations, autour de la mémoire de l’esclavage, afin de cultiver et d’enrichir cette mémoire à l’approche du 20 Désanm.
Ainsi, hier soir au Foyer Monnet, à côté de la cure de La Rivière des Pluies, une conférence-débat a été présentée par Étienne Osty, spiritain, sur “L’abbé Monnet : qu’a-t-il fait ? Qu’a-t-il dit ? Qu’appelait-on “l’œuvre des noirs” ? Quel message pour aujourd’hui ?”.
Un autre moment fort dans ce domaine est le séminaire organisé les vendredi 5 et samedi 6 décembre 2008 à l’Université de La Réunion par l’association Rasine Kaf sur le thème : ”Kozman kaf, du déni à la réhabilitation”. (Voir en encadré le programme du séminaire)
Enfin, le samedi 6 décembre, à la Colline, dans le fond de la rivière Saint-Denis, de 17 heures 30 à 19 heures, une conférence-débat en plein air est organisée par le Cercle Philosophique Réunionnais (CPR) avec l’historien Prosper Ève, sur le thème : "La philosophie des esclaves réunionnais". Pour le CPR, « cet événement est une occasion de faire un lien entre la célébration de la Journée Mondiale de la Philosophie et celle du 160ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage à La Réunion ».

Rendez-vous philo

Signalons par ailleurs deux autres rendez-vous philosophiques :
1) Dans le cadre des Rencontres de Bellepierre, une conférence-débat est prévue le mercredi 3 décembre à 18 heures à l’amphithéâtre du lycée Bellepierre sur le thème : “Les générations futures : responsabilité et précaution”, avec Philippe Fabing, directeur de SAGIS marketing, Arnaud Sabatier, professeur de philosophie, et Ludmilla Jestin, étudiante. (voir le site www.LRDB)
2) Dans le cadre de la célébration réunionnaise de la Journée Mondiale de la Philosophie, le mercredi 3 décembre, de 14 heures 30 à 15 heures 45, au 3ème Salon du Livre de Jeunesse de l’océan Indien à la Halle des Manifestations du Port, débat animé par Karine Bélon, professeure des écoles, secrétaire adjointe du CPR, sur l’enseignement de la philosophie à l’école. L’intitulé de l’intervention est : "Enseigner la philosophie à l’école à partir d’albums de jeunesse".

 Correspondant 


“Kozman kaf, du déni à la réhabilitation”

Voici le programme du séminaire organisé les 5 et 6 décembre à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de La Réunion (amphi 200-2) par l’association Rasine Kaf.

• Vendredi 5 décembre
- 8h 30 : Allocutions de M. Guy Fontaine, doyen de la Faculté des Lettres ; de Mme Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, ou de son représentant ; de M. Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, ou de son représentant ; de M. Alex Mithra, président de l’association Rasine Kaf.
- Première séance : “Le kaf, l’Afrique et l’histoire”. Présidente de séance : Mme Sheila Walker, anthropologue, États-Unis, directrice d’Afrodiaspora inc.
- 8h45 : M. Paul Mayoka, anthropologue, Toulouse, “De l’africanité réunionnaise”.
- 9h : M. Philippe Bessière, historien, Rasine Kaf, “L’histoire d’une conscience historique”.
- Deuxième séance : “La place et les perceptions des Kaf à La Réunion”. Présidente de séance : Mme Penda Choppy, directrice de l’Institut Kréol, Seychelles.
- 9h15 : M. Yu-Sion Live, sociologue, Université de La Réunion, “Questions sur la question Kaf”.
- 9h30 : Mme Lucette Labache, sociologue, Maison des Sciences de l’Homme, Paris, “Approches psychologiques de la cafritude”.
- 9h45 : M. Éric Murin, président du C.R.A.N.-Réunion, “La place du Kaf dans la société réunionnaise”.
- 10h : M. Laurent Médéa, sociologue, “Typologie de la délinquance à La Réunion”.
- 10h15 -10h45 Débat.
- 10h45 : Pause musicale animée par Mme Nathalie Natiembé.
- Troisième séance : la cafritude. Présidente de séance : Mme Daniella Police-Michel, linguiste, Bannzil Kréol, Université de l’île Maurice.
- 11h : M. Younous Ahamed, coach PLNiste, La Réunion, “Kaf, injonctions à la minoration”.
- 11h15 : Mme Ghislaine Bessière, consultante, Rasine Kaf, “La kafritude ou le cheminement d’une conscience”.
- 11h30 : M. Patrice Guezello, chercheur, Paris, “K’afrikin : et les chiens se taisaient”.

- Débat de 11h45 à 12h30.
- Après-midi : ateliers.
- 16h à 18h : restitution. Président de séance : M. Paul Mayoka.

• Samedi 6 novembre
- Quatrième seance : “Permanences africaines à La Réunion et dans le monde”. Présidente de séance : Mme Lucette Labache.
- 8h30 : Mme Sheila Walker, “L’Afrique éparpillée”.
- 8h45 : Mme Daniella Police-Michel, “Diaspora africaine et créolité, deux perspectives pour une même réalité”.
- 9h : M. Jean-René Dreinaza, responsable culturel et sportif, Comité Moringue Réunion, “Le moring d’hier et d’aujourd’hui”.
- 9h15 : Débat
- 9h45 : pause musicale animée par Nathalie Natiembé.
- Président de séance : M. Laurent Médéa.
- 10h15 : Mme Penda Choppy, “Granmanman Malgas, Granpapa Arab e tou lezot keksoz ki fèr nou mwen Afriken”.
- 10h30 : Mme Edwige Harmong-Affala, réalisatrice, Côte d’Ivoire, “Vous avez dit Art contemporain africain ?”.
- 10h45 : Mme Françoise Tamachia, enseignante, La Réunion, “Kréol de cérémonie”.
- 11h : M. Reynolds Michel, responsable culturel, Espace pour la Promotion de l’Interculturalité, La Réunion, “Créolisation et Interculturalité”.
- 11h 15 : M. René-Paul Savignan, photographe, “Servis Kabaré”.
- 11h 30 : débat
- Après-midi : ateliers
- 16h -17h30 : restitution des ateliers. Président de séance : M. Reynolds Michel.
- Clôture du séminaire à partir de 18h 30 avec projection du film d’Edwige Harmong-Affala et soirée festive avec Mao Diop, Nathalie Natiembé, Bernard Brancard, le Comité Moringue Réunion de Jean-René Dreinaza, le broupe Amba, Marie-Line Dijoux, Meissa Mithra et Shany Arzeux, Kinta (break danse), Nathaniel Fontaine, 97Kaf (hip hop), Gilles Iva et Judith Profil (contes).