Environnement

Diwa fait 4 victimes

Tempête tropicale

Témoignages.re / 7 mars 2006

Trois personnes sont mortes à Cilaos dans la nuit de dimanche à lundi. Elles ont été asphyxiées par les émanations d’un groupe électrogène qu’elles utilisaient à la suite d’une coupure de courant due à Diwa. À la Saline-les-Hauts, on reste sans nouvelle d’une mère de famille d’une cinquantaine d’années. Elle a disparu depuis dimanche matin alors qu’elle se rendait à son travail. Son véhicule pourrait avoir été emporté par les eaux qui ont submergé le radier de Saint-Gilles-les-Hauts.

Les corps sans vie d’une mère de famille, de son fils et de sa fille ont été découverts lundi matin à Cilaos, par le père de famille. Le couple était séparé. Le père était venu prendre des nouvelles de sa famille lorsqu’il a fait la macabre découverte.
Les trois victimes dormaient dans la même pièce où se trouvaient également un groupe électrogène. Selon toute vraisemblance, les trois personnes ont été asphyxiées par les émanations de l’appareil fonctionnant au gasoil.
Des arbres, déracinées par les vents de Diwa, s’étant abattus sur des câbles électriques, la commune de Cilaos n’était plus alimentée en électricité depuis samedi soir. C’est pour pallier le manque de courant que le groupe électrogène a été allumé par la famille. L’erreur, fatale, aura été de le placer dans la chambre où elle dormait. Trois autres enfants qui dormaient dans une autre pièce sont sains et saufs.

Disparue en allant au travail

À la Saline-les-hauts, un drame a frappé une autre famille. Yolande Hibon n’a plus réapparu depuis dimanche matin. Aide-soignante à la maternité de l’hôpital de Saint-Paul, elle a quitté son domicile de la Saline-les-Hauts vers 5 heures pour se rendre à son travail. Elle conduisait une Toyota Yaris. Sur le trajet de cette mère de famille de 4 enfants se trouvait le radier submergé de Saint-Gilles-les-Hauts. C’est ce qui fait craindre le pire à sa famille.
Lundi matin, les gendarmes ont entrepris des recherches dans les eaux encore déchaînées de la ravine. Au niveau du terrain de golf Saint-Gilles-les Hauts, ils ont retrouvé un pare choc qui pourrait correspondre à celui de l’automobiliste disparu. Compte tenu des conditions météorologiques, les recherches ont été suspendues en fin de matinée. Elles reprendront mardi.

Coulée de boue

Un autre drame a failli avoir lieu à la rivière des pluies. Une coulée de boue a envahi une maison. Un petit garçon a été sauvé de justesse par ses parents alors qu’il était emporté par la boue. Dans le même quartier, ce qui restait de certaines maisons déjà fortement endommagées lors des pluies d’il y a 15 jours, ont achevé de s’effondrer dans les eaux boueuses de la rivière des Pluies.

Routes coupées

Par ailleurs, les précipitations souvent violentes qui ont continué à tomber sur La Réunion en général et sur le Sud ainsi que l’Ouest en particulier ont provoqué plusieurs inondations, glissements de terrain et éboulis. Dans l’Ouest, le centre-ville de la Saline et ses abords, la Grande Fontaine et le Tour des Roches, notamment, étaient sous les eaux lundi matin.
Le Cap Lahoussaye, les routes du littoral, de Cilaos et de Salazie sont fermés et le resteront jusqu’à nouvel ordre. Secoué par les eaux en crue de la rivière des Galets, le pont métallique enjambant le cours d’eau est fermé à la circulation. De nombreux radiers sont submergés. De manière générale, la circulation est difficile sur l’ensemble du réseau routier.


Le point sur les perturbations

La tempête tropicale Diwa continue à s’éloigner lentement vers les latitudes Sud. Elle ne représente plus de menace, mais dans son sillage, le temps ne va s’améliorer que très graduellement.
Diwa était centrée à plus de 350 kilomètres au Sud-Ouest de nos côtes hier après-midi.
Le temps pour aujourd’hui va rester maussade, mais le plus gros de l’épisode Diwa est derrière nous. Météo France prévoit globalement pour la journée, moins de pluie et moins de vent. Quelques rafales ponctuelles sont néanmoins encore possibles, essentiellement dans les Hauts.
Mercredi devrait voir une amélioration plus franche des conditions et le retour probable des éclaircies sur les zones littorales.